L'apprehension des mudejares par la societe chretienne dans le midi portugais 1249-1496: quelques donnees et propositions de reflexions

Stephane Boissellier

Resumo


Les mudejares portugais ne sont connus que par des documents qui n'emanent  pas de  leurs  institutions   ni  de  leurs  pratiques.  II  est  legitime  et hautement necessaire de "detourner"  ces documents pour etudier leur vie propre mais on ne peut le faire qu'en  mesurant prealablement les pratiques sociales et l'ideologie de Ia societe chretienne envers les mudejares, d'autant  plus que ceux-ci sont  "encastres" dans Ia societe portugaise et dependent largement de sa dynamique. Cet article, sous forme d'essai propose quelques reflexions provisoires (dont on espere qu'el/es seront developpees et corrigees par le doctorat  de M.F. de Barros) sur l'alterite  des mudejares: en tant  que membres de communautes legales separees, ils sont consideres par I'Etat et par leurs voisins chretiens comme des citoyens portugais tres ambigus puis, à partir  des annees 1320-40,  ils sont perçus de plus en plus comme des etrangers. 


Texto Completo:

PDF

Apontadores

  • Não há apontadores.


 

 

 

 

                 

      

 

 

 

Lista das Revistas