De la classe en présentiel à la classe en distanciel pendant la COVID 19

Une étude du cas jordanien

Autores

  • Ahmad Mousa

Resumo

La pandémie de la Covid-19 a envahi presque toute la planète. Cette maladie a obligé le système éducatif et universitaire jordanien à opter pour le passage brutal d’un enseignement/apprentissage classique en classe vers un univers virtuel dans lequel les enseignants et les étudiants se sont retrouvés en face des outils technologiques qu’ils n’avaient pas expérimentés auparavant. Ces plateformes numériques ont modifié la perception des gens vis-à-vis de l’enseignement/apprentissage des langues et cultures étrangères. Cet article évalue la préparation et la perception du e-learning et l’impact de ce dernier sur les enseignants et les étudiants de français langue étrangère, et a recours à deux questionnaires. 15 enseignants et 60 étudiants ont répondu aux questionnaires. Les résultats ont montré que 15% des enseignants et 70% des étudiants ont les compétences informatiques requises pour une utilisation et une insertion du numérique pendant les cours. 25% des enseignants et 71% des étudiants ont considéré que la transition des cours classiques aux cours numériques était facile. La plupart des participants (70% des enseignants et 85% des étudiants) ont estimé que l’enseignement/apprentissage en ligne a permis plus de flexibilité malgré le fait que ces répondants auraient préféré une éducation classique en classe. Une minorité des étudiants a déclaré que le passage au e-learning dû aux conditions sanitaires les a fait se sentir seuls (11.77%), anxieux (7.31%) et déprimés (10.25%). En laissant la possibilité de choisir, on s’est rendu compte que les participants préféreraient un enseignement/apprentissage hybride dans lequel certaines activités sont transposées sur des plateformes en ligne.

Downloads

Publicado

2022-01-13

Edição

Secção

Autres papiers